L’impartition marketing : un choix judicieux pour votre entreprise? (Partie 2 de 2)

178639432

Une agence traditionnelle donne habituellement à son client ce qu’il demande. Par exemple, si ce dernier veut faire produire une brochure, l’agence ne proposera pas nécessairement d’opter plutôt pour une stratégie orientée vers les réseaux sociaux, même si cette alternative surpasse l’idée première, et vice-versa.

L’impartition marketing : un choix judicieux pour votre entreprise? (Partie 1 de 2)

Comme plusieurs concepts à forte charge émotive, l’idée même d’externalisation explique en grande partie la compréhension souvent biaisée qu’en a le grand public. Dans ce contexte, le terme évoque des images de fermeture d’établissement et d’emplois transférés à l’étranger. Toutefois, pour de nombreux cadres dirigeants affairés, surtout dans les plus petites entreprises, il s’agit plutôt d’une façon de contrôler les coûts en « important » une expertise de l’extérieur. Ces ressources externes proviennent le plus fréquemment de zones immédiates. L’impartition des services de TI et de gestion de la paie est déjà une pratique répandue, alors que l’impartition marketing devient de plus en plus monnaie courante.

L’impartition marketing : adoptez-la avant qu’il ne soit trop tard

Le marketing a beaucoup évolué depuis les 10 dernières années et il requiert à présent beaucoup plus de compétences qu’une équipe à l’interne ne peut maitriser et mettre à jour à elle-seule.

Génération de prospects dans le B2B

Avoir recours à des professionnels externes pour aider votre entreprise à implanter des programmes de génération de prospects donne 43% de meilleurs résultats que d’embaucher une personne à l’interne et coûte moins cher. Le sujet est clos!

Marketing déficient

Plusieurs PME B2B n’ont pas de département marketing, c’est-à-dire une équipe dédiée à la fonction marketing de l’entreprise. Certes, des employés sont habituellement affectées au marketing mais des tâches connexes leur sont attribuées, souvent des tâches de vente, de service à la clientèle ou des tâches de communication/rédaction. C’est une réalité.