Communautés sur le Web en B2B: où en est votre entreprise? (suite et fin)

16 août 2016 par    Claude Malaison

Si vous vous souvenez bien, dans mon dernier billet, une faible majorité de répondants (12-11) estimait que des groupes ou communautés devraient servir à publier des contenus pertinents et non à susciter la conversation. Pas encourageant pour un gestionnaire de communauté mais malgré tout, l’ensemble des répondants s’est montré de moyennement à très intéressé à faire partie d’une telle tribu. Difficile de dire autrement en étant membre…

Et autre source de motivation intéressante c’est que pour la question suivante, le partage d’expertise et le réseautage sont 1 et 3 respectivement (ci-dessous). Mais vous le savez, il est facile de faire parler les chiffres dans un sens ou dans l’autre. Partager de l’expertise ET de l’information (1 et 2) peut se faire à sens unique, de façon traditionnelle en diffusant du contenu, des billets par exemple. Bref, j’écris un billet, je le partage avec la communauté et donc lui diffuse de l’information. Je suis un diffuseur actif pour bien d’autres membres récepteurs passifs, qui ne sont là que pour gober l’info et s’en servir au besoin. La bonne vieille communication verticale et pas interactive. Et comme je l’écrivais dans le billet précédent, ce n’est pas un «Like» ou un «RT» qui vient changer fondamentalement l’équation.

Q4- Attentes

Qu’attendez-vous de votre communauté?

Dans le sondage, à la question suivante, nous avons forcé les répondants à se positionner encore plus sur cet épineux sujet qu’est l’engagement.

Q5 partage

Qu’est-ce que l’engagement?

En fait qu’est-ce que l’engagement dans une communauté? Publier périodiquement des contenus, faire des «Likes», consulter régulièrement les contenus publiés. C’est ce que l’on retrouve sur bien des médias et réseaux sociaux et en particulier sur les réseaux socio-professionnels. Ou bien c’est échanger avec les autres membres, publier des commentaires, fournir de l’information additionnelle, promouvoir la communauté, partager bons et mauvais coups? À la question ci-dessus, les passifs devancent de peu les actifs mais rappelez-vous qu’ils sont 15 et donc que les actifs sont sept sur 314 !

Nous sommes loin des chiffres «normatifs» en ce qui a trait aux communautés. Ainsi, du temps d’ÉmergenceWeb, j’avais publié ce tableau dont je me sers toujours dans mes cours en communication interactive à l’université. Il parle toujours autant et est tout aussi valable en marketing B2B:

Échelle

La bonne vieille règle du 80-20 ou l’inverse dans le cas présent. 20% d’actifs pour 60% de passifs et 20% d’inactifs. Toutes les communautés humaines se ressemblent et celles sur le Web ne font pas exception. Le succès des communautés de votre entreprise repose sur la qualité des interactions de vos actifs et de la façon dont vous les motivez et les reconnaissez. Ce sont eux ou elles qui vont attirer les passifs comme le soir, la lumière du lampadaire attire les papillons…

Et vous? Êtes-vous actif(ve)s ou passif(ve)s dans vos communautés virtuelles? Êtes-vous dans le 20% que toute communauté doit viser pour assurer son succès? Car ce sont eux ou elles qui attirent l’autre 60%. Alors, où vous situez-vous? Où en est votre entreprise avec ses communautés?

service_strategie

Stratégies Marketing

Élaborées à partir des meilleures pratiques, Exo B2B propose des stratégies innovatrices, gagnantes, et qui se démarquent de votre concurrence.

En savoir plus

service_outils

Création d’outils

La planification stratégique marketing permettra d’identifier un certain nombre d’outils jugés essentiels à la commercialisation de vos produits et services.

En savoir plus

service_ouvre

Mise en œuvre

La mise en œuvre de tactiques demande des ressources. C’est pourquoi nous offrons des services de conception, de design, de production et de diffusion.

En savoir plus

service_turnkey

Programme clé en main

Nos programmes clé en main ont été développés de façon à vous livrer un projet de A à Z : études, prestations de services et outils de support prêts à être exploités.

En savoir plus

À propos de Claude Malaison

Parce que la connaissance, c'est aussi savoir que lorsqu'on est arrivé, il faut revenir et que la moitié seulement du travail est fait ! Après des études en journalisme et information à l’Université Laval, Claude Malaison a fait ses débuts comme journaliste au Progrès-Dimanche et au Quotidien de Chicoutimi, poste qu’il a occupé pendant sept ans. De 1999 à 2005, il a fondé et coorganisé la conférence internationale Intracom, première conférence internationale sur les intranets. Puis, de 2006 à 2012 il a été directeur de la programmation de la conférence internationale webcom-Montréal, ainsi que des conférences webcom-Québec et de la Boule de Cristal. Lors du webcom-Montréal de novembre 2011, on lui a remis le Prix Cartier. Ce dernier vient reconnaître… En savoir plus

Exo B2B Publications

integration-marketing-ventes

Publication : « Intégration Marketing et Vente »

Lorsque le marketing et les ventes sont alignés, les entreprises voient leurs revenus croître 32%…

ABONNEZ-VOUS

Deux choix s’offrent à vous :
Un abonnement à notre liste d’envoi. Vous recevrez environ un courriel par mois pour être informé des nouveautés et obtenir certains contenus exclusifs. Un abonnement à notre blogue. Soyez une longueur d’avance sur votre concurrence en ayant accès à plus de 400 billets spécifiquement sur le marketing B2B.

Abonnez-vous à l’Exo blogue

100% B2B marketing