Le marketing mobile et le b2b

28 août 2015 par    Anne-Clotilde Charton

On assiste depuis quelques années à un essor sans précédent des téléphones intelligents et tablettes. Selon Coda Research Consultancy, en 2015 le nombre de mobinautes pourrait atteindre 158 millions aux Etats-Unis. Une autre étude, cette fois du Centre for Retail Research Nottingham réalisée en janvier 2015, prédit que la part des smartphones par rapport à la population représenterait 69% aux États-Unis et 67% pour le Canada.

Face à ce changement dans les usages, les entreprises s’adaptent et de nouveaux termes émergent comme celui du m-commerce, du m-marketing. La place du mobile est prise en compte dans les stratégies marketing et ce même dans le secteur B2B.

Quelques outils pour le marketing mobile

Site responsive ou adaptatif :

Pour différencier ces deux notions, je vous invite à consulter ce billet de blogue.

Mentions que depuis avril 2015, les sites responsives sont devenus des incontournables puisque l’algorithme de Google pénalise les sites non responsives! Avec ce type de sites, l’entreprise dispose d’une seule URL pour que son site s’adapte à la résolution de l’écran utilisé. L’entreprise propose ainsi une expérience cliente cohérente et la gestion du contenu reste centralisée.

Site mobile :

Un site mobile va être un site qui va se différencier du site original de l’entreprise puisqu’il comportera une URL spécifique. Sa gestion du contenu s’effectuera donc indépendamment. On retrouve couramment ce type de sites pour les sites marchands. Il permet une expérience client dédié au mode d’utilisation.

Les applications mobiles :

Elles se comptent par millions et couvrent un nombre vertigineux de domaines et de fonctionnalités dans le B2C. Mais ont-elles leur place dans le marketing B2B? Pour certaines entreprises qui pratiquent également le B2C, il ne s’agit que d’un pas supplémentaire pour l’intégrer dans leur stratégie marketing. C’est donc tout naturellement que les banques se sont mises à développer des applications spécifiques pour leur clientèle d’entreprises comme par exemple l’application HSBC Entreprise. On peut aussi citer Carlson Wagonlit Travel qui a mis en place l’application CWT To Go pour les voyageurs d’affaires. Une autre application dédiée à ce domaine du Groupe Accor cette fois, Away on Business qui permet la réservation de chambres d’hôtels entre autres. Enfin, mentionnons comme dernier exemple une application propre au secteur pharmaceutique : Pharmacy Times qui se veut plus informative.

Bien que l’application mobile n’ait pas sa place dans toutes les stratégies marketing, elle peut se révéler pertinente pour des entreprises de moindre envergure que celles citées précédemment. En effet, imaginons qu’une entreprise offrant des services d’entretien pour systèmes de climatisation et de chauffage auprès d’une clientèle professionnelle (B2B oblige!) fasse développer une application permettant le contrôle de tels systèmes. Il lui suffirait alors d’ajouter à son application une fonctionnalité permettant la réservation et la planification d’un service d’entretien qui se déclencherait en fonction des mesures de contrôle émises par l’application. Bien sûr, rien n’empêcherait aussi d’utiliser les fonctionnalités de géolocalisation. Avec une telle application, on comprend bien que l’expérience client serait unique.

Pour conclure, rappelons que la mobilité gagne du terrain et même dans les entreprises du B2B. Ne pas la prendre en compte dans sa stratégie marketing pourrait se révéler dangereux à long terme, alors que l’envisager pourrait ressortir comme un élément différenciateur. Il ne s’agit donc pas de céder à un effet de mode mais de répondre à un enjeu pour son entreprise.  Posez-vous donc la question si le m-marketing a sa place dans votre stratégie d’entreprise et si oui alors, innovez pour vous différencier et proposer à vos clients une expérience unique!

À propos de Anne-Clotilde Charton

«La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.  » - Albert Einstein Travailler chez Exo, c’est s’impliquer auprès de plusieurs entreprises B2B à travers la fonction marketing et de le faire dans les règles de l’art! Donc en gardant toujours nos référents dans un coin de notre tête, à jour avec les dernières technologies et bien sûr avec une vision transversale de l’entreprise. Diplômée d’un Master en marketing et publicité, Anne-Clotilde est passionnée par les nouvelles technologies et des possibilités qui en découlent pour les entreprises. Elle compte diverses expériences professionnelles à l’international à travers des postes en vente principalement.  Elle possède une expertise dans l’utilisation de CRM, sujet… En savoir plus

2 réponses à “Le marketing mobile et le b2b

  1. B to B

    Et oui, les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus mobiles, une situation qui contraint les entreprises à adopter de nouvelles stratégies, en plus de l’émergence de nouveaux termes (comme vous le mentionnez). Quel que le soit le secteur d’orientation, le mobile occupe une place prépondérante et devient un facteur non négligeable dans le développement d’une entreprise et dans l’optimisation de son efficacité

Exo B2B Publications

Sommet B2B 2017 – Les Affaires

Un bon alignement offre une croissance 19% plus rapide et une profitabilité 15% plus élevée…

ABONNEZ-VOUS

Deux choix s’offrent à vous :
Un abonnement à notre liste d’envoi. Vous recevrez environ un courriel par mois pour être informé des nouveautés et obtenir certains contenus exclusifs. Un abonnement à notre blogue. Soyez une longueur d’avance sur votre concurrence en ayant accès à plus de 400 billets spécifiquement sur le marketing B2B.

Abonnez-vous à l’Exo blogue

100% B2B marketing