6 astuces pour amener votre site Web au prochain niveau

Que vous pensiez à une refonte complète de votre site Web ou simplement à faire certains changements importants, voici quelques suggestions à considérer.

Note : Ceci est le premier de deux billets concernant la conception de site Web. Nous allons publier le second dans les prochaines semaines. Bonne lecture 

1- La vidéo

Tout le monde dit : « Une image vaut mille mots ». Si vous suivez cette logique, cela voudrait dire que si vous utilisez une vidéo, cela vaut bien 100,000 mots ! Le mouvement est captivant, c’est pourquoi une vidéo bien filmée et éditée professionnellement peut faire la plupart de la prévente à votre place, même conclure l’affaire parfois.

Les images animées ont la capacité unique, autre que d’être là en direct bien sûr, de transmettre un message ou de montrer les caractéristiques et les utilisations de votre produit ou service.

Donc, une bonne règle de base est de capter l’attention avec une photographie solide, mais raconter l’histoire avec une vidéo léchée.

2- Les contenus exclusifs 

Ne jamais offrir du contenu exclusif qui a une valeur ajoutée à celle de vos concurrents simplement en demandant une adresse courriel en échange. Si votre contenu a une valeur réelle, échangez le contre un autre type de contenu :  des données ! C’est permis lorsque la personne est consentante 😉)

Il est trop facile d’entre une fausse adresse e-mail [noway@toobad.com ] en restant poli 🙂. À la place envoyez un courriel à réponse préenregistrée au courriel saisi avec un lien vers le contenu.

Donc, si l’adresse est « réglo » super, sinon, dommage ils ne recevront rien !

Nous faisons cela sur le site d’ExoB2B et avons constaté une diminution de faux courriels en plus d’une augmentation sur la durée de « leads » de qualité

3-  Les mots de passe simplistes

Les hackers et les robots peuvent tout simplement faire rouler un programme qui essaie toutes les combinaisons possibles pour « entrer par la force brute » dans votre site. Si vous utilisez le nom de votre chien ou 123456 ou encore password comme mot de passe, dommage, manque de chance car vous vous exposez aux rançongiciels et à un remplacement des contenus de votre site Web.

Le graphique ci-dessous nous montre que plus long et complexe vous créez votre mot de passe, le plus en sécurité vous serez et le plus difficile vous rendrez le travail des hackers et des robots. La colonne au bout à droite parle le plus.

mots de passe de site Web

Source : https://digg.com/2020/password-difficulty-hacking

Comme exemple, un mot de passe à 6 chiffres pourrait théoriquement prendre un méchant 5 secondes à craquer. Augmentez le nombre à 11 et il saute théoriquement à 400 ans ! Il y a beaucoup d’applications qui génèrent automatiquement des mots de passe, donc en avoir un rendra votre protection en ligne plus robuste.

4-  Le traçage de la performance

Je ne parle pas ici d’une course de 200 mètres à la vitesse d’un Usain Bolt mais plutôt, de petites pistes de popcorn d’information qui sont laissées derrière lorsque vous visitez une page, comme : cliquez sur un bouton ou téléchargez un livre blanc.

Google Analytics : Cela devrait être déjà installé depuis un bon bout de temps. Si ce n’est pas le cas, vous devriez l’installer parce que GA vous donnera un aperçu de ce qui se passe sur votre site Web, tels que la page la plus visitée, pages de sortie, taux de rebond et beaucoup plus de détails juteux.

Google Tag manager : est très pratique lorsque vous avez besoin de suivre plusieurs extraits de code différents comme Analytics, Ads ou remarking. Il peut être personnalisé pour déclencher certains événements que vous avez prédéterminés.

Google Search console : c’est pour garder un œil sur les 404 et 501, pas sur les jeans Levi’s 😊, mais plutôt sur les pages brisées, les liens, ou un service Web.

Heat maps : peut-être ajouté comme plugiciel, ce qui permet, lorsque vous analysez les performances d’une page Web de voir différentes nuances de couleur superposées où un utilisateur a cliqué ou déplacé le curseur. Je n’ai jamais été un grand fan mais peut être parfois révélateur sur le comportement des utilisateurs.

5- Le SSL ( SSquoi ?? )

C’est le petit verrou informatique qui apparaît juste avant l’adresse URL. SSL signifie « Secure Sockets Layer », ce qui veut dire crypter ou brouiller les informations envoyées entre votre ordinateur et le serveur du site Web que vous visitez.

Si vous possédez un site Web, alors protégez vos utilisateurs et obtenez un certificat SSL. Il n’est pas difficile à installer sur votre site et vous allez ainsi ajouter une couche de protection entre vos visiteurs et le serveur Web. Google vous pénalisera si vous ne le faites pas en signalant votre site avec un avertissement « NON SÉCURISÉ ».

pas sécurisé

Sur cette note, si vous aimez surfer sur le Web, je vous recommande fortement de ne pas interagir avec les sites Web qui ne servent pas un certificat SSL, que ce soit pour remplir des formulaires ou pour acheter des produits, vous mettez vos informations à risque d’être interceptées lors de la transmission.

https de site

Vous êtes sur une page sécurisée quand vous voyez https:// plutôt que le http:// non sécurisé dans l’adresse Web ce qui indique la présence d’un petit verrou informatique. Voyons, où ai-je mis cette clé?

6-  Le site Web adaptatif

Vous passez à côté « BIG Time» si votre site n’est pas réactif et ne s’adapte pas à la fenêtre de visualisation ou à la taille d’écran d’un client potentiel.

site web adaptatif

Une entreprise canadienne de vente au détail dans le domaine des sports a récemment annoncé aux utilisateurs de son application mobile qu’elle cesserait de la gérer ou de la soutenir et qu’elle concentrerait ses efforts sur le site Web adaptatif aux appareils mobiles. 

C’est parfaitement logique, puisque vous réduisez le temps et les coûts associés à la maintenance d’une application et d’un site Web, et vous concentrez tous les efforts et les ressources sur la prestation de la meilleure expérience Web possible.

Dans la plupart des cas, votre première recherche s’effectue sur un appareil mobile, puis des recherches approfondies se poursuivront sur un ordinateur de bureau, si l’utilisateur en a la possibilité. Donc, assurez-vous que votre site Web s’affiche bien sur les deux appareils !

Combien de fois ai-je visité une version «ordinateur bureau» d’un site Web seulement pour vivre une expérience d’interface mobile conçue avec une ÉNORME typographie et graphiques. J’ai cherché longtemps le signe (-) pour réduire la taille de la page.

Même chose pour l’utilisateur d’un appareil mobile étant servi une version Web sur ordinateur de bureau. Ce dernier doit constamment pincer l’écran pour lire des contenus. Pas agréable. 🙁

Restez à l’affût du prochain article qui contiendra d’autres astuces pour amener votre site Web au prochain niveau.

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

CMS et sites web personnalisés, le meilleur des deux mondes

Ça fait des lustres que les sites web sont créés sur mesure Depuis le début du web, dans les années… Read More...

Les études le disent: le marketing de contenu demeure la principale tendance des stratégies de marketing numérique!

Il y a quelques semaines, le Content Marketing Institute (CMI) en collaboration avec MarketingProfs a publié son étude annuelle sur… Read More...

5 conseils pour rédiger un bon billet de blogue

Créer du contenu, c’est un aspect crucial de toute stratégie de marketing numérique. Le blogue est un des outils que… Read More...