Améliorez vos chances d’être « googlé » par vos prospects!

Collaboration – 21 août 2015

Comment savoir si vous êtes « Googlé »? Comment valider que vous utilisez le bon vocabulaire pour être trouvé? Vous devriez vous poser la question parce qu’il est démontré que les prospects vous contactent lorsqu’ils ont complété à 80% de leur processus d’achat.

Une situation embêtante

Auparavant, votre tableau de bord Google Analytics affichait les expressions utilisées par les internautes pour atteindre votre site web. Mais cela n’est plus le cas depuis belle lurette. Le site de support de Google Analytics indique :

“Google Analytics identifies the terms used to find your site through search engines, and displays these keywords (including phrases) in your reports. For Google organic searches, Google Analytics will generally show a keyword of (not provided) because all Google searches are secured via SSL, and search queries are not exposed.Source

Si les mots clés de près de 95% des visites organiques ne peuvent être affichées, à quoi bon?

Comment alors déceler les tendances de recherche si on ne peut en connaitre la substance? Comment s’assurer que l’on est trouvé si on nous cherche? Il y a plus ici que l’optimisation SEO tous azimuts.

Plus que le SEO

En effet, la question mérite que l’on s’attarde à la question dans sa globalité. Les mots-clés et leur optimisation (SEO) ne sont que l’un des trois éléments constitutifs du marketing entrant dit marketing inbound.

Inbound-cercles1

Certes, utiliser les bonnes expressions pour la création de contenus pour votre site web et votre blogue importe. Il en va de même pour vos brochures et autres éléments marketing et vente. Enfin, la diffusion dans les médias sociaux doit faire partie du mix.

Au bout du compte, on cherche à savoir si vos prospects cherchent un chat, un félin domestique ou un Devon Rex. De cette information, on peut répondre à la demande du marché, soit lui offrir du contenu qui sera répertorié par les moteurs de recherche tel Google et augmenter les chances de se faire repérer par ces prospects pour les convertir en acheteurs.

Pages d’atterrissage et cheminement sur votre site

N’oubliez pas, vous êtes assis sur une mine d’or. Ainsi, les premiers indices seraient repérables en creusant les visites de vos pages d’atterrissage (landing pages). Mis à part la page d’accueil, ce sont les premières pages pertinentes visitées par les internautes. Analysez  le thème de la page et les concepts qu’elles contiennent. Encore faut-il que ce soit signifiant en termes statistiques et de conversion.

Deuxième indice, suivez le chemin parcouru par les visiteurs. De la page d’atterrissage ou d’accueil,  le chemin parcouru peut vous donner des indices de ce que recherchent vos prospects.

L’approche néophyte

Mis à part les données machine, revenons à la base du B2B. Mettez-vous dans la situation de vos prospects et clients. Ouvrez votre fureteur et faites face à la case blanche de Google…

Que ferait votre prospect pour trouver votre entreprise, votre produit ou service? Utilisez un, deux, trois et même 7 mots ou plus.

Remarquez aussi les suggestions que le moteur vous propose. Bien qu’il suive vos habitudes de navigation et de recherche par des « cookies », remarquez la combinaison de mots proposée. Elle illustre non seulement les choix «populaires» parmi des recherches similaires mais combine aussi la pertinence à court et à long terme ainsi que des considérations géographiques, selon Google. 

exo-recherche-strategique

Les experts

C’est une fois que vous aurez fait le tour du jardin vous-mêmes qu’il sera opportun de faire appel à des experts avec une approche globale en réponse à votre besoin marketing et vente par le marketing entrant (inbound).

Les spécialiste SEO, de blogue ou de médias sociaux ne peuvent seul répondre à votre besoin. La combinaison de spécialistes en la matière est une avenue plus pérenne.

Enfin, gardez en tête qu’en B2B, on cherche la qualité des pistes de vente, non leur volume. Alors visez juste. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des spécialistes en marketing B2B.

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue