Conception Web en B2B : quelques principes fondamentaux

Jean Gougeon – 31 mars 2016

Le design est très subjectif. Tout le monde est d’accord sur ce point. Tout comme la technologie web qui évolue au fil des ans, l’expérimentation en conception graphique de sites Web a explosé. Voilà pourquoi ces jours-ci lorsque vous surfez sur le web, il vous arrive parfois de tomber sur un site complètement déroutant, même en B2B.

Ne vous méprenez pas, je suis à 100% pour la créativité et l’expérimentation dans la conception Web, et il est possible qu’un design que je trouve discutable, est en fait un très bon choix pour son public cible. Mais puisque nous parlons ici de conception Web B2B, j’estime que celle-ci doit être adaptée à la majorité de la population des entreprises : des présidents jusqu’aux représentants du service à la clientèle, de l’entrepôt au marketing, aux ventes, et jusqu’à la comptabilité.

Règles de base

Devinez quoi? Les principes fondamentaux du design que vous appreniez à l’école s’appliquent toujours ! Ça peut sembler être un cliché, mais c’est vrai : concevez votre site Web comme s’il était fait pour «M. /Mme tout le monde» de la compagnie x.

Les principes fondamentaux de la lisibilité

Visez à maximiser la facilité de lecture. Soignez l’utilisation de l’espace entre les lettres et entre les lignes. Faites respirer votre texte. Un site B2B a généralement plus de contenu écrit qu’un site B2C. L’expérience de navigation y est basée sur le partage des connaissances en profondeur sur le produit ou les services, afin d’aider les clients à mieux prendre leur décision lors d’un long cycle de vente. Alors, assurez-vous que vos prospects ne lisent pas leur texte sur toute la largeur de l’écran et n’entassez pas vos textes dans des boîtes.

C’est quand même drôle de constater que nous revenons aux bons vieux concepts sur lesquels nous nous penchions à l’école de design, mais pour l’imprimé !

Facilité de navigation

Guidez vos prospects. Les endroits où ils seraient naturellement enclins à aller sur le site doivent être facilement accessibles. Toujours viser le moins de clics possibles. Une des meilleures façons d’affiner votre design est de le tester avec des personnes de divers départements de votre entreprise. Qu’ils surfent sur votre conception et vous reviennent avec des commentaires.

Respectez l’approche « grille graphique »

Ça peut sembler élémentaire, mais une conception guidée par des grilles graphiques va rapidement donner un sens à toute cette information pour l’utilisateur B2B. C’est plus intuitif. Elle lui permettra de mieux digérer les grandes quantités d’informations que vous mettez à travers votre site.

Je suis tombé une fois sur un site B2B avec un design ultra léché, avec d’incroyablement belles photos à haute résolution. Par contre, pour atteindre un simple menu produit, je devais faire défiler ce qui me semblait être 3 mètres de page web remplie d’encore plus belles photos pour enfin trouver ce que je voulais. C’était parfaitement exaspérant. Ce serait le principal inconvénient de ce que certains experts en design web appellent «la renaissance de la direction artistique».

Une bonne solution à un tel problème serait le menu «hamburger» (un bouton avec de petites lignes, qui vous donne accès aux options de menus traditionnels). C’est un choix de conception populaire pour la navigation mobile, car il permet d’éviter que les menus tombent sur deux ou trois lignes, mais il peut aussi réduire de manière significative la frustration d’un site trop basé sur les images.

Parlant de sites basés sur les images, si vous devez utiliser un « carrousel » (une fonctionnalité qui utilise une grande partie de votre landing page pour y faire alterner des images), assurez-vous de ne pas utiliser plus de 3 images, sinon, non seulement vos utilisateurs perdront leur intérêt, mais cela ralentira la vitesse globale de votre site, ce qui est maintenant un point crucial.

Un mot sur le défilement parallaxe (l’avant-plan et l’arrière-plan qui défilent à des vitesses différentes): oui, cela vous permet de raconter une histoire avec les éléments graphiques et il simule également la profondeur, ce qui peut être sympa, mais honnêtement, ce n’est pas optimal pour l’utilisateur. C’est une technologie lente et elle peut même vous donner le mal de mer. Elle se compose généralement d’une page et ne donne pas beaucoup de « viande » aux moteurs de recherche. En outre, cette conception est inefficace lors de son utilisation simultanée pour les ordinateurs de bureau et les mobiles. Vous finissez par avoir à choisir entre les deux. Cela ne vaut pas la peine.

L’expérience utilisateur inclut maintenant la vitesse

Comme mentionné ci-dessus, la vitesse est maintenant une partie intégrante du confort de navigation. C’est quand même drôle de constater comment nous sentons tous une impatience croissante quand une page prend plus de 2 secondes à charger. Soyez très discipliné avec la mise à jour de vos plug-ins et assurez-vous que l’hébergement de votre site a beaucoup d’espace mémoire.

Voilà des éléments simples mais fondamentaux dans la conception de sites Web. Et ces lignes directrices sont particulièrement utiles dans le contexte B2B. Je dirais même qu’ils peuvent aussi bien s’appliquer au B2C.

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

site Web

4 conseils pour améliorer l’expérience des utilisateurs

Ce billet est une suite de celui paru récemment sous le titre : « 6 astuces pour amener votre site… Read More...

Site Web

6 astuces pour amener votre site Web au prochain niveau

Que vous pensiez à une refonte complète de votre site Web ou simplement à faire certains changements importants, voici quelques… Read More...

CMS et sites web personnalisés, le meilleur des deux mondes

Ça fait des lustres que les sites web sont créés sur mesure Depuis le début du web, dans les années… Read More...