Il a changé le titre de son billet de blogue et la réaction fut étonnante!

Alain Thériault – 3 décembre 2015

J’ai dû changer le titre de ce billet une bonne dizaine de fois, vous vous demandez sans doute pourquoi, et surtout pour en arriver avec celui que j’ai choisi! Jamais je n’avais passé autant de temps à voir et revoir celui-ci. Pourquoi ? Lisez la suite…

Ah, c’était l’époque

À une époque pas si lointaine, un an à peine, la maîtrise du marketing de contenu était la clé de voûte du marketing entrant. C’est lui qui « drive » les deux autres composantes; le SEO et les médias sociaux. De plus, dans le monde du B2B, les niches très étroites qu’occupent plusieurs entreprises demandent une compréhension plus grande du sujet, souvent très technique, mais une fois que les connaissances sont acquises, elles permettent d’écrire des billets intéressants à une clientèle captive, à une clientèle naturellement porté à s’engager sur le contenu. Pourtant…

Fatigue

Nous avons tous commencé à ressentir le manque de portée et d’engagement de nos « posts ». Des grands noms du Web qui vivaient la même chose se sont mis à parler de changement d’algorithme sur les plateformes. Bien que cela soit vrai, dans les faits, la vraie raison était plus sournoise. Une fatigue s’installait. Une fatigue face à cette frénésie constante des médias sociaux. Une lourdeur face à tant de choses à lire, tant de liens à cliquer, tant de contenus à consulter. Devant la multitude d’onglets constamment ouverts, en attente d’être consultés; certains ont décroché, saturés d’informations à lire et avec moins envie de s’engager dans une conversation en ligne. Il faut donc que nos contenus « méritent » d’être lus, repris et commentés. Il faut faire une promotion intelligente de nos contenus si nous voulons ressortir sous les yeux blasés des lecteurs…des médias sociaux pour ensuite les amener sur nos blogues ou leur faire lire nos courriels.

On « surfe » de plus en plus, c’est le cas de la dire. On reste en surface, on trie, on sélectionne rapidement ce qui « méritera » notre attention. ATTENTION, le mot magique! Qu’est-ce qui attire encore notre attention sur le WEB ? Les émotions, bien sûr! J’ai donc joué sur votre curiosité pour ce titre. 🙂

Agir maintenant

Si je vous dis maintenant que de grandes marque tels que Coke, Nike et Mercedes ont vu l’engagement des fans chuter de plus de 70% dans les deux dernières années…et qu’un spécialiste des médias sociaux comme Buffer, un spécialiste du SEO comme MOZ et qu’un site sur les stratégies de contenus aussi populaire que Copyblogger ont tous les trois vu des chutes d’engagement similaire en 2015, est-ce que cela vous convainc qu’il est temps d’agir ?

Vous voulez comprendre et agir ? Téléchargez dès maintenant notre E-book gratuit sur le sujet! Bonne lecture!

 

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue