LinkedIn Ads : ce n’est pas pour vendre de la gomme balounne !

Selon une enquête réalisée par Incite Group en février 2020 et rapportée par eMarketer, quelque 73.0% des marketeurs en B2B à travers la planète ont dit que LinkedIn était la plate-forme sociale qui générait le plus de retour sur investissement (ROI).

Les répondants ont classé LinkedIn loin en avant des autres plates-formes comme Facebook (42.8%), Instagram (25.7%), et Twitter (20.3%).

Toujours selon eMarketer, la demande pour LinkedIn s’est un peu essoufflée durant la pandémie. Le nombre moyen d’utilisateurs mensuels au Canada étant de 8,7 millions. Selon le graphique ci-dessous, on note une baisse de plus d’un million entre janvier et juin.

Stats LinkedIn

Selon les analystes, la pause économique forcée de mars à mai, les mises à pied et fermetures ont joué pour beaucoup dans ce creux.

Mais la demande pour LinkedIn a explosé de nouveau après le déconfinement et le rebond économique surtout que l’on observe une tendance lourde vers le télétravail et l’utilisation de plates-formes virtuelles, dont LinkedIn.

D’abord Sales Navigator, ensuite LinkedIn Ads

LinkedIn étant la plateforme no 1 pour les gens d’affaires, la première chose pour plusieurs clients d’ExoB2B a été d’apprendre à se servir de celle-ci pour compenser les pertes lors de la pandémie en réseautage direct, en visite d’usine, et en salons professionnels, mieux connus sous le vocable de «trade show».

La seconde étape a été de passer rapidement à la vitesse grand V  avec Sales Navigator pour leur équipe de vente. Et depuis peu, un intérêt grandissant pour les LinkedIn Ads m’amène à faire ce billet sur cette nouvelle opportunité.

En effet, quand les gens consultent LinkedIn, ils sont dans un état d’esprit d’affaires, soit pour leur carrière ou pour leur entreprise.

Cette «vision Affaires» est certainement une des raisons qui font que les annonces coûtent cher. Oui, elles ont la réputation d’être chères pour ce qu’elles donnent.

Oui, le coût par lead peut être élevé mais vous n’utiliserez pas LinkedIn pour vendre des paquets de gommes balounne…

N’oubliez pas le ROI

Vous vous souvenez du premier paragraphe où j’ai écrit que 73% des gens en marketing considèrent LinkedIn comme le meilleur vecteur de retour sur investissement ou ROI. Cher, peut-être mais efficace ne l’oubliez pas.

LinkedIn se prête mieux à la réalité du B2B qui est d’accumuler de l’information, spécialement en phase de considération pour faire avancer la décision.

Page LinkedIn

Les annonces de type «Text ad» que vous voyez dans la marge de droite ci-haut ont des taux de clics vraiment très bas et ça ne vaut la peine que si vous avez vraiment beaucoup, beaucoup de clients, genre 10k pour que ça vaille la peine.

Curieusement, la pandémie a fait monter les coûts des annonces simples de ce genre, probablement parce plusieurs entreprises ont voulu s’essayer sur la plate-forme…

Par contre les annonces les plus efficaces sont celles dont les contenus sponsorisés ont vu leur coût descendre de près de 20 % !

Et c’est là que les capacités uniques de ciblage de LinkedIn entrent en jeu

Pour faire une bonne annonce nous avons besoin de plusieurs choses mais trois sont essentielles :

1- Audience

2- Message

3- Offre


Sur LinkedIn, la précision du ciblage de votre audience d’affaires est inégalée. Au-delà des données démographiques qu’on voit partout on peut cibler des individus selon :

  • Le type et la taille d’entreprise où ils travaillent
  • Le niveau hiérarchique
  • Le titre du poste

À ces quelques éléments, s’ajoutent les compétences ou les intérêts des individus ciblés.

Comme d’autres annonces, les LinkedIn Ads peuvent être optimisées selon un prix par clic ou par impression…ce qui m’amène à parler une fois de plus des coûts.

Comme les autres plateformes, LinkedIn fonctionne sur un système d’enchères et  vous pouvez également travailler avec un budget précis et une limite sur vos dépenses.

Donc quand on sait communiquer humainement sur LinkedIn, qu’on s’est fait plusieurs contacts, nos annonces deviennent encore plus efficaces, plus d’éléments de considération dans le cycle d’achat de nos clients.

Il y aura un prochain billet

Parce que ça bouge beaucoup en ce moment sur les ADs LinkedIn pour lesquels LinkedIn vient de publier un nouveau «playbook».

La liste des développements pour améliorer l’efficacité des annonces laissent entrevoir un avenir encore plus prometteur. Deux éléments m’allument particulièrement :

Un ciblage sur les compagnies en croissance

Un reciblage (retargeting) sur l’engagement

Quels sujets sur les « ads» aimeriez-vous que je traite dans un prochain billet ? Parce qu’il y aura une suite, un prochain billet.

Pour ne rien manquer de l’évolution des annonces LinkedIn, suivez la page LinkedIn d’ExoB2B.

Si vous voulez explorer les possibilités d’une campagne LinkedIn n’hésitez pas à nous contacter.

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

confiance

Il faut s’affirmer comme leader de confiance en B2B !

Aujourd’hui, l’entreprise qui adopte le marketing B2B et qui est un leader de confiance dans son domaine d’expertise se doit de l'affirmer… Read More...

sensei Lawrence

Campagne PPC en marketing B2B : 4 leçons de sensei Lawrence

Avez-vous regardé la série spin-off des films culte de Karate Kid « Cobra Kai »? Lorsque vient le temps pour le héros… Read More...

Facebook LIVE

Comment ajouter les “lives” à votre arsenal de contenus ?

En ce moment, on ne serre plus de mains comme à l’habitude. La pandémie actuelle a poussé de nombreuses entreprises… Read More...