Google Analytics 4 et Squid Game… Voyez ce qu’il vous faut retenir!

Vincent Cloutier-Naud – 12 octobre 2021

Parler de Google Analytics, ça vous ennuie, right ? Laissez-moi utiliser comme levier l’émission « trendy » du moment, Squid Game (le jeu du calmar, en français). Sérieux, laissons faire la traduction! Est-ce qu’on a traduit Hunger Games par « les jeux du p’tit creux »?

So; rendez-vous jusqu’à la fin de ce billet, sans quoi, vous avez perdu… Si non, quel est le lien entre Squid Game et Google Analytics ? Il n’y en a pas!

Donc, je disais… Google Analytics 4. C’est nouveau… mais de moins en moins nouveau. Il faut s’y intéresser. Voici un « starter pack » : Pour vous mettre dans l’ambiance, voici la petite « toune » de pipo au début de l’émission.

C’est rentré le vers d’oreille? Go!

Créer la nouvelle propriété et l’installer

maître du jeu

Alors, comme pour le maître du jeu, vous avez une checklist, notamment : créer le compte.

Oui, c’est un nouveau compte et non une évolution. On repart à zéro! Alors :

  • il faut donc aller dans l’engrenage et cliquer sur « créer une propriété »,
créer une propriété
  • Ensuite, il faut créer un flux de données (Web, IOS ou Android)
flux de données
  • prenez en note le ID de mesure de votre flux (devrait ressembler à G-K63F…),
  • Liez avec votre compte Google Ads (si vous en avez un)
  • donner accès au compte Analytics, si ce n’est pas déjà fait, à plus d’une personne dans votre entreprise,
    • Ça arrive encore souvent que l’on doive passer par un processus qui exige temps et argent pour récupérer un accès à un compte; ça facilite les choses lorsque plusieurs personnes y ont accès… Oh et donnez dont un accès total à ces autres membres de l’équipe!
  • installer le code de suivi sur votre site Web,
    • Pour cette étape, vous aurez peut-être besoin d’un coup de main. Il existe plusieurs façons d’installer la propriété GA4.
      • Via GTM (Google Tag Manager (ma façon préférée))
        • Si vous avez déjà un compte Google Tag Manager d’installé sur votre site, c’est un excellent moyen de l’intégrer
      • Directement dans le code de votre site Web (prudence; faites-vous aider si vous n’êtes pas à l’aise!)
      • Via une Apps (Shopify) ou un plugin (WordPress), dépendamment du CMS que votre site utilise
  • vérifier que ça a bien été installé ; si vous recevez zéro visite même lorsque vous visitez vous-même, quelque chose cloche,
  • filtrer les visites internes.
    • On souhaite avoir des données pas trop contaminées par les visites internes. Donc, petit devoir pour votre équipe :
      • Ouvrir son navigateur
      • Chercher « what is my Ip”
      • Prendre note le résultat (devrait ressembler à : 39.130.33.110)
      • Rajouter tous les adresses IP ici :
adresses IP
configuration

Au rapport, cercles

cercles

Maintenant que vous avez créé, installé et paramétré des points sur votre compte GA4, voici quelques points importants à retenir sur les rapports :

  • Taux de rebond : joueur éliminé. Yep, la notion de taux de rebond, métrique si souvent regardée pour avoir une idée du niveau d’engagement des utilisateurs, disparaît dans GA4.
    • La notion de taux de rebond est remplacée par « sessions avec engagement », ce qui signifie qu’un usager doit remplir une de ces conditions :
      • S’engager activement avec votre site Web ou votre application au pendant au moins 10 secondes
      • Déclencher un événement de conversion
      • Voir 2 ou plusieurs vues d’écran ou de page.
  • Il y a de nouvelles métriques, notamment :
    • Le taux d’engagement (sessions avec engagements / nb de session)
    • Le temps d’engagement (la somme du temps d’engagement)
  • La notion d’événement est proéminente : et il en existe de plusieurs sortes;
    • Les événements automatiques (ex. : langue, page_location, page_referrer, …, sont activés automatiquement) et les événements de mesure améliorés (ex. : téléchargement de documents, il faut juste activer cette fonction)
    • Les événements recommandés, prédéfinis pour divers types d’entreprises. Ça exige un peu de connaissances techniques (ex. : login, sign up, achat, remboursement, etc.)
    • Les événements personnalisés : ceux que l’on crée nous-mêmes. Ça aussi ça exige un peu de connaissances techniques (ex. : formulaire complété)

L’organisation des rapports a bien changé! Le meilleur moyen de s’y familiariser est de les naviguer, un par un. Ceci fera l’objet d’un autre billet de blogue 😉.

Les avantages de GA4

1- Utilise le «machine learning» pour optimiser vos activités marketing en ligne
2- Est basé sur les événements (et aussi l’utilisation des cookies), ce qui permet d’éviter les trous dans les données avec l’arrivée de limitation quant à la vie privée (la mise-à-jour de IOS14 notamment)
3- Permet de jumeler les données d’application mobile et de site Web
4- Permet d’avoir un meilleur portrait du cycle de vie des clients
5- Ultimement Universal Analytics (GA3) sera désuet, non mis à jour

Toujours là ? Vous vous qualifiez pour le prochain jeu!!!

En attendant, si vous avez des questions ou commentaires, ou encore vous désirez partager avec nous vos expériences de ventes en B2B, écrivez-nous. On aime partager!

Abonnez-vous à l’infolettre

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

Google Analytics 4 et le B2B – La claque qui s’en vient dans votre face

C’est maintenant officiel: dès le 1er juillet 2023, Google Universal Analytics cessera de compiler les données. Cela vous laisse, au… Read More...

Neuf (9) astuces pour un excellent site Web B2B

Ce billet contient neuf astuces. Elles ne sont pas incontournables de nos jours sur un site Web B2B, mais elles… Read More...

Google Ads : mots-clés payants vs. organiques, comment s’y retrouver?

Vous avez une campagne Google Ads qui fonctionne bien. Elle génère du bon lead à un prix qui fait du… Read More...