Les 10 tendances qui vont changer le marketing

Claude Malaison – 10 novembre 2016

Le hasard fait bien les choses… Hier, je suis tombé sur un Tweet m’indiquant, hyperlien à l’appui, «les dix tendances qui changent l’entreprise». Je n’ai jamais aimé ce genre de classements ou de palmarès mais par curiosité, j’ai cliqué sur le lien qui m’a amené sur ces dix tendances :

ia

1/ La réalité augmentée
2/ Les interfaces utilisateur
3/ Le travail collaboratif
4/ Le Big Data et Web Sémantique
5/ Le poste de travail en ligne
6/ L’intelligence artificielle
7/ L’affichage dynamique
8/ La Virtualisation
9/ La Ludification
10/ L’Internet de Objets

Des impacts sur la performance des entreprises et le marketing

Intéressant car se retrouvent là 10 grandes tendances qui vont avoir un impact majeur sur la performance des entreprises au cours des cinq à dix prochaines années et la majorité peut se retransposer facilement pour le marketing, qu’il soit en B2C ou B2B.  En effet, plusieurs de ces tendances vont aussi influencer la manière dont se pratique le marketing et déjà elles sont régulièrement citées par les grands influenceurs du marketing planétaire, comme dans ce billet de Jeff Beer paru en avril dernier et intitulé: «25 Predictions For What Marketing Will Look Like In 2020»

Des tendances qui vont changer radicalement nos entreprises mais aussi notre marketing. Que ce soit le BiG Data, la réalité augmentée, la virtualisation, la ludification, l’Internet des Objets et pourquoi pas l’Intelligence Artificielle? D’ailleurs nous en avons traité déjà sur ce blogue dans un billet d’Anne-Clothilde Charton.

rv

Cette intelligence appliquée au marketing de demain sera  aussi le sujet d’un panel le 7 décembre prochain à une conférence Infopresse qui comme par hasard proposera : Les tendances marketing en 2017. Certaines autres tendances dont on ne parle guère sont pourtant bien présentes telles que la programmatique, le marketing émotionnel ou sensoriel ou les avantages de l’utilisation des toutes nouvelles plates-formes sociales et mobiles telles que SnapChat pour le B2C. etc.

Les entreprises québécoises frileuses

Mais malgré tous les efforts d’information et de sensibilisation, malgré tous les classements sur les futures avancées du marketing en B2C ou B2B ou des conférences qui veulent les démystifier ces nouvelles technologies et leur utilité en marketing, les entreprises au Québec se montrent frileuses devant pareil Eldorado marketing. Effectivement, dans bien des cas, nos entreprises en sont encore à se demander quoi faire avec You Tube, les réseaux sociaux, les blogues et le SEO. Aussi, elles font de timides pas dans le marketing de contenus, poussées en cela par spécialistes et agences.

Une adoption à long terme

Quand il est question de pareilles tendances, il  faut comprendre que leur adoption se fera à plus ou moins long terme. Par example, aux USA, les firmes de veille Gartner et Forrester parlent de cinq à dix ans. Ici au Québec, nos entreprises auront le temps de digérer les changements actuels  et même de faire preuve de leadership et d’innovation. Surtout celles qui adopteront rapidement une ou plusieurs de ces tendances avec, comme le mentionne Anne dans son billet, une stratégie clairement définie.

 

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue