2 outils à adopter pour vous comparer à votre concurrence sur le web

Collaboration – 18 novembre 2014

Catégories :

Pour plusieurs clients, un suivi sur une base mensuelle de la performance de leur site web est établi. Plusieurs critères de performance sont considérés, par exemple : le nombre de visites et visiteurs uniques (mais loin d’être le plus important), le taux de rebond, les pages vues, la durée moyenne des visites, la provenance géographique, la source des visites et bien sûr la conversion et la génération de leads. C’est bien beau tout cela, mais les clients veulent aussi se comparer à leurs concurrents. Voici quelques pistes pour vous aider à vous comparer avec votre concurrence sur le web.

Outil Quicksprout

C’est gratuit, ça prend 30 secondes, les résultats entrent sur une page… bref, cela a toutes les qualités d’un rapport qu’un président ou vice-président aime.

Ainsi, vous pouvez vous comparer avec 3 concurrents. Les résultats se divisent en 3 onglets :

  • analyse concurrentielle (celui que je suis convaincu que vous regarderez avec le plus d’attention)
  • l’analyse des médias sociaux
  • l’analyse de votre site web

L’analyse de la concurrence vous offre plusieurs métriques très intéressantes :

  • l’estimation du traffic
  • le score SEO
  • la rapidité de votre site web
  • le score médias sociaux

Ce qui est bien : plusieurs pistes de solutions vous sont proposées pour rattraper votre retard (ou consolider votre leadership).

Ce qui est moins bien : l’analyse des mots-clés. Comme vous pouvez le voir dans l’exemple, on me suggère que le meilleur mot-clé est « de » à plusieurs endroits, alors que Google ne considère pas les articles comme mots-clés (sauf pour les blogues).

Essayer l’outil Quicksprout

Comparer son Domain Authority grâce à Moz

Tout d’abord, qu’est-ce que le Domain Authority? Il s’agit d’une mesure qui sert à comparer un site web à un autre, ou encore à suivre la « force » de votre site web à travers le temps. Il est calculé en combinant toutes les autres métriques de votre site web, à savoir :

  • les linking root domains (le nombre de sites différents qui font un lien vers votre site Web)
  • le nombre total de liens
  • MozRank (témoigne de la popularité d’une page web donnée sur Internet)
  • Moztrust (similaire au MozRank, mais mesure la confiance. Par exemple : recevoir un lien d’un site gouvernemental ou universitaire vers votre site web est très bon pour ce score)

Pour en savoir plus sur Moz et le Domain Authority

Enfin, vous comprenez pourquoi il devient pertinent de comparer votre domain authority avec votre concurrence; meilleur domain authority = meilleur référencement = plus de visites = plus de ventes.

Moz est essentiellement un outil payant (mais très performant!). Vous avez tout de même accès à certaines données, dont votre Domain Authority. Et bien sûr, rien ne vous empêche de tester les sites web de vos concurrents.

Suivant cet exercice, quels sont les résultats? Êtes-vous à la traîne ou le « champ » sur vos concurrents?

Pour vous améliorer sur les médias sociaux, téléchargez notre E-Book : les réseaux sociaux en B2B, ça marche!

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

Google SGE

Google SGE et le marketing B2B : comment être le « Lisan Al-Gaib »

Oui, je sais, le « meme » ci-dessous sera vite démodé, mais pas question de laisser passer l’opportunité de l’utiliser à une… Read More...

Marketing de contenu B2B : créez chez vous, optimisez et diffusez ailleurs!

C'est en lisant un billet sur le blogue de Mark Schaefer que m'est venue l'idée d'écrire ce billet sur le… Read More...

Google Ads

Le multicampagnes en B2B (Google Ads et LinkedIn Ads) : la recette gagnante

Ceux qui me connaissent savent que je «trippe» sur Google Ads. La plateforme est bien construite, il y a du… Read More...