Invitation à une conférence sur l’importance de l’intégration ventes-marketing en B2B

C’est avec plaisir que je vous invite à participer au déjeuner causerie de l’Association des professionnels de la communication et du marketing (APCM), le vendredi 26 octobre 2012, intitulé « Marketing de solutions : la perspective intégrée d’une compagnie B2B de Montréal! ».

En première partie de la conférence, j’aurai l’honneur de présenter notre modèle de marketing intégré ainsi que les bénéfices qui en découlent et les critères de succès.

Le marketing intégré, un incontournable

Enfin, les choses commencent à bouger pour vrai dans le marketing B2B au Québec! Oui, il y a les médias sociaux, le mobile, les tablettes et encore plus. Oui, il existe un océan rouge de solutions technologiques pour les médias sociaux, les CRM ainsi que le marketing inbound et outbound. Oui, on parle depuis des décennies de communication et de marketing d’un côté, puis de ventes de l’autre, mais rarement d’intégration entre les deux. Les départements de ventes et de marketing travaillent majoritairement en silo ou collaborent ensemble de manière assez superficielle pour des tas de raisons, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Néanmoins, ces départements ont pour objectifs communs la performance et la réussite. On ne s’entend juste pas sur les manières de procéder; on se rejette la faute, on a des points de vue différents. Il devient donc difficile de s’intégrer! Même avec de bons outils.

La réalité des entreprises B2B est très différente de celle des entreprises B2C. Par exemple, la nature des produits et services ainsi que les risques financiers, technologiques et d’utilisation sont la plupart du temps plus importants en B2B et imposent un cycle d’achat (et de vente) beaucoup plus complexe (parce que les produits et services le sont).

Pour des objectifs de performance et d’optimisation, l’intégration marketing doit se faire sur plusieurs dimensions, mais l’intégration des disciplines ventes et marketing est ce qu’il y a de plus urgent à faire. On a beau générer des prospects mais si les ventes et le marketing « n’habitent » pas ensemble, il y a une perte d’efficacité qui se calcule en pourcentage élevé sur les dépenses encourues pour l’ensemble des deux fonctions.

Au plaisir d’en jaser avec vous lors du déjeuner causerie. Pour plus d’info ou pour vous inscrire, visitez le site de l’APCM. Pour connaître les dates des autres événements d’Exo, veuillez consulter notre page Événements.

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

Ecommerce en B2B il est urgent de bouger

Le E-commerce en B2B, il est urgent de bouger !

Le commerce en ligne B2B évolue à un rythme très rapide... Si en nombre de transactions c'est moins important que… Read More...

Les acheteurs B2B remettent à plus tard

VIDÉO: Les acheteurs remettent à plus tard

Plus de la moitié des acheteurs potentiels en B2B reportent leur décision. Que peut-on faire pour contrer cette tendance? Voici… Read More...

L'efficacité du marketing de contenu en B2B

VIDÉO: L’efficacité du marketing de contenu

On se pose encore beaucoup de questions sur l'efficacité du marketing de contenu pour générer des clients. Dans la vidéo… Read More...