Votre photo et Microsoft amélioreront-ils l’expérience LinkedIn?

Collaboration – 15 juin 2016

Catégories :

Vous êtes certainement présent(e) sur le réseau socio-professionnel LinkedIn, qui vient de se faire racheter par Microsoft pour la modique somme de 26,2 milliards $US. Si vous l’avez consulté récemment, vous rencontrez probablement souvent cette image en lieu et place du visage sur une bonne quantité de fiches personnelles.

 

Que cela vous laisse-t-il supposer? Est-ce un nouveau membre qui s’y connaît guère en réseaux sociaux? Quelqu’un en train de compléter son profil et qui n’a pas encore eu le temps de mettre sa photo? Quelqu’un qui a de quoi à cacher sur sa réelle identité? Quelqu’un qui est là sans vraiment vouloir y être? Ou encore quelqu’un qui refuse carrément que l’on puisse l’identifier clairement?

Malheureusement, nous constatons que ces fiches demeurent anonymes très longtemps sinon toujours. C’est dommage… non, c’est consternant!

LinkedIn, un réseau d’échanges entre gens d’affaires

LinkedIn, comme d’autres réseaux socio-professionnels, est là pour favoriser les échanges, le contact, la rencontre entre gens d’affaires et professionnels. Si votre présence sur cette plateforme en est une de « non-présence », vous nuisez autant à vous-même qu’à votre entreprise. Vous lancez le message que vous ne voulez pas être là et que votre entreprise n’est pas désireuse de faire affaire avec quiconque sur les réseaux sociaux. Et surtout, vous lancez le message que vous ne désirez pas être contacté. Alors pourquoi y être au quart ou à moitié?

Remarquez aussi les titres de plusieurs de ces anonymes: présidents, vice-présidents, représentants, directeurs, vendeurs et autres fonctions clés d’entreprises sont représentés sans photo. Pas même un nom ou logo d’entreprise en hyperlien, ce qui veut dire que cette dernière, elle non plus n’est pas présente et active sur LinkedIn.

Êtes-vous prêt(e)s à faire affaire avec des contacts « sans visage »? Accepteriez-vous une invitation d’un contact anonyme? Comment feriez-vous pour les reconnaître dans un événement de votre industrie? Pourquoi alors se priver d’une petite photo et du potentiel de relations qui ainsi vous échappe?

Études à l’appui, voici une carte de chaleur (en début de billet) représentant là où les utilisateurs de LinkedIn posent les yeux lorsqu’ils consultent des profils sur LinkedIn. La photo arrive au numéro UN, suivi de votre titre professionnel. Cela vaut aussi pour les autres réseaux sociaux en général.

À vos caméras!

À défaut de remplir toutes les cases d’information de votre profil LinkedIn (dont votre titre professionnel sans faute d’orthographe!), prenez quelques secondes pour prendre une belle photo professionnelle décontractée pour accompagner votre profil, c’est une invitation à prendre contact. Oh!. et en affaires comme dans le reste de votre vie, n’oubliez pas de sourire, c’est plus invitant!

Fil de nouvelles

fil

Ce qui est moins invitant par contre, c’est le fil de nouvelles de LinkedIn. Comme nous l’avons mentionné, cette plateforme, en plus de servir au maillage-emploi, a été fondée sur le principe du réseautage entre professionnels et gens d’affaires ainsi qu’à l’échange d’expertise.

Il fut un temps, où les membres pouvaient poser des questions à la communauté qui compte maintenant 433 millions de membres. Et de se faire répondre rapidement. En fait plus la réponse était rapide et pertinente, plus la personne qui l’avait fournie devenait un expert aux yeux des autres et de l’algorithme. De là aussi la nécessité de la photo pour être bien reconnu par les autres membres.

Cette fonction a disparu et LinkedIn a mis la priorité sur le fil d’actualité. Comme le mentionne Sébastien Provencher, concernant la vente de LinkedIn à Microsoft dans LaPresse+ «Microsoft est bien placée en retour pour améliorer certains aspects de la plateforme LinkedIn, par exemple le fil de nouvelles « qui aujourd’hui est médiocre, on s’entend », note M. Provencher. La publicité, qui a rapporté 581 millions à LinkedIn en 2015, représente en outre une occasion en or pour le moteur de recherche de Microsoft, Bing. « Ils viennent tout à coup d’acquérir quelque chose qui leur permet de pousser plus fort dans le réseau B2B. »

C’est vrai que le fil actuel est un peu merdique, impossible à modifier une fois publié et sert surtout aux membres à «poster» des nouvelles sans grande interaction. Il se situe dans un flou artistique entre celui de Facebook et celui de Twitter. Il tente de les imiter mais ne rejoint pas les objectifs ni de l’un ni de l’autre.

Un peu comme cela a été fait pour votre présence affirmée et détaillée avec votre photo comme identifiant bref, la somme de vos expériences professionnelles regroupées en un CV virtuel, ce qui est la fonction de base de LinkedIn comme plateforme socioprofessionnelle, la fonction Fil de nouvelles gagnerait à être revue et orientée sur la communication professionnelle entre ses membres, ce que Microsoft devrait poser comme priorité à l’équipe actuelle qui demeurera en place.

Ah, et n’oubliez pas de commenter quand vous allez sur le fil de nouvelles au lieu de simplement «liker», une fonction copiée sur Facebook et qui devrait être remplacée par quelque chose de plus… professionnel?

Abonnez-vous à l’infolettre

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

6 conseils marketing de contenu pour propulser une entreprise en 2022

Comment se retrouver dans toute cette ère de changement où le marketing de contenu se transforme et évolue à une… Read More...

Réseaux sociaux marketing

Médias et réseaux sociaux en marketing B2B : la participation est la clé de la réussite!

La plupart des organisations reconnaissent l’importance des médias et réseaux sociaux (MRS). Quoi qu’il y en ait encore certaines qui… Read More...

Les réseaux sociaux sont-ils si dominants en marketing de contenu B2B?

Vraiment? La question est un peu osée dans le monde du marketing. Une grande majorité des firmes spécialisées poussent «… Read More...