L’importance de la synergie dans l’équipe de relais, en management comme dans le sport

Je sors de ma première zone de confort pour écrire ce billet. Je ne parlerai pas de marketing B2B mais plutôt de gestion ou, comme l’appelle nos cousins Français, le management.

Comme entrepreneure à la tête d’une entreprise en croissance, j’essaie de bien saisir ses forces et ses faiblesses. Par ricochet, les miennes et celles de mon équipe. Je fais cet exercice quotidiennement pour mes clients, mais, quand c’est pour soi, c’est toujours difficile de demeurer objectif et de faire ce travail avec autant de rigueur.

Alors je me fais aider par des spécialistes venant de l’externe. Ils sont mes « yeux neutres » et émettent des réflexions que je n’arriverais pas à faire seule. Ça fait un bien immense : ça nous ouvre les yeux, nous brasse et nous dérange par moment, mais ça fait bouger! Et quand c’est dans la bonne direction, on focalise encore plus! Et pour moi, « bonne direction », c’est quand ce qu’on me suggère et me fait entrevoir s’arrime avec ce que je ressens être la bonne chose. Alors là, on a besoin d’une équipe de relais et on veut qu’elle soit forte. Enfin pour moi, c’est une des façons les plus puissantes d’arriver à mes fins en tant qu’entrepreneure.

Cette analogie je la prends de mon expérience personnelle passée dans les piscines, à m’entrainer près de 20 heures par semaine pendant de nombreuses années et à faire des compétitions individuelles et à relais à de hauts niveaux. J’ai donc connu l’entraînement et la compétition dans un sport où l’on peut par moment difficilement être plus solitaire (faire des longueurs de piscine pour l’équivalent de 6 km par entraînement, c’est être seul dans sa bulle!) En parallèle, j’ai développé des relations très performantes avec mon équipe de relais de l’époque. Cette performance était basée sur un entraînement des plus sérieux, mais elle venait également et sûrement d’une volonté intrinsèque de réussir, d’une compréhension à 360 degrés de l’équipe, dans son entité et dans ses individualités, ainsi que du partage d’un but commun. (Ça se passe dans le regard!)

Par ailleurs, un relais se fait à quatre et à l’extérieur de ce relais, il y a l’équipe. Les éléments que compose l’équipe sont tout aussi importants que le relais, mais ils agissent à des niveaux différents et leur complémentarité se définit par des objectifs distincts de ceux de l’équipe de relais. Je ne veux pas dire que quatre est le nombre parfait à atteindre, mais une équipe de relais ne peut pas être composée de dix individus. Il existe aussi plus d’un relais dans une équipe, on va selon les spécialités et le désir d’y participer de chacun. L’important c’est d’aller là où on croit être en mesure d’aller avec ceux qui veulent y aller avec nous et qui sont prêts à mettre tout le talent et la volonté qu’il faut.

Un relais laisse percevoir son potentiel après un court délai, je crois. Il faut, une fois la bonne composition du relais établie, mettre temps et énergie pour que la synergie cristallise ce potentiel autant dans le sport qu’en affaire.

C’est ce que je m’efforce de bâtir, jour après jour.

Vos commentaires ou les façons d’atteindre vos buts sont les bienvenus, n’hésitez pas à les partager avec nous!

Inscrivez-vous au blogue !

Archives du blogue

Des articles qui pourraient vous intéresser ?

Ecommerce en B2B il est urgent de bouger

Le E-commerce en B2B, il est urgent de bouger !

Le commerce en ligne B2B évolue à un rythme très rapide... Si en nombre de transactions c'est moins important que… Read More...

Les acheteurs B2B remettent à plus tard

VIDÉO: Les acheteurs remettent à plus tard

Plus de la moitié des acheteurs potentiels en B2B reportent leur décision. Que peut-on faire pour contrer cette tendance? Voici… Read More...

L'efficacité du marketing de contenu en B2B

VIDÉO: L’efficacité du marketing de contenu

On se pose encore beaucoup de questions sur l'efficacité du marketing de contenu pour générer des clients. Dans la vidéo… Read More...